chez MAM
décembre 2014

(...)

ce ne sont ni des photographies, ni des peintures, ni des dessins, bien que son approche artistique touche à tout cela et parce qu'elle tient à aucune catégorie, ce sont des étoffes assemblées qu'elle appelle les pentures (de peinture et de tenture et de pan...), les robes-paysages. Elle compose avec des tissus récupérés, que ce soit des canevas, des toiles usées, des morceaux de vêtements, des bouts de passementeries qu'elle superpose, coupe, troue et coud (elle dirait colle).

Oui , la couleur et la matière dominent ces morceaux, ces débris,  qu'elle juxtapose pour construire un monde inédit.

Ephémère et fragilité, comment ces morceaux qui vont en s'amenuisant, en s'effilant, peuvent-ils tenir ensemble et surtout comment tout ceci peut-il faire, sur nous, autant d'effets ?

Elle raconte que ces pièces ont pris corps dans un atelier de couture où elle réalisait des accessoires et récupérais les lambeaux - beaux restes, d'ailleurs ! jetés dans les poubelles par les couturières. Il y a un « plastron » qui a pour titre Orlando et qui fût porté comme costume.. A et B est une composition lumineuse où le jaune y est joyeux comme un poudroiement de soleil, comme un moirage de tissu précieux. A la verticale, nous trouvons, sur la partie gauche, trois mots qui nous disent tout : « Ombre et Lumière ». C'est l'argent de l'olivier dans le ciel méridional qui s'enflamme comme l'or au soleil couchant et un hommage à l'artiste norvégienne Anna-Eva Bergman, dont certains paysages, qu'ils soient du Nord ou du Sud, sont réalisés à la feuille d'or et d'argent

(...)

N.D.D.G.

galerie l'oeil vagabond
04/06/2016 - 04/08/2016
Atelier Trois
Mother Nature

22/09/2016 - 28/11/2016

Aberrantes diatomées, été 2016

 

sculptures composées d'éléments naturels, trouvés en ville (Marseille): feuilles, cosses, graines, algues et d'éléments urbains: fils de cuivre, fils électriques, morceaux de balais de cantonnier, bouts de plastiques, de papiers, de tissus déchirés, de ficelles (en général glanés en marchant dans la ville).

La couleur, la matière, la fragilité, le presque rien et le côté éphémère dominent ces morceaux, ces débris,  qu'elle juxtapose pour construire un monde inédit et baroque

Tantôt solitaires, tantôt en groupe, elles se fixent à d'autres organismes sans jamais les parasiter

un par jour: 1990-2017

carnet (parmi plusieurs dizaines) où se décline les un par jour , ce sont des papiers déchirés, découpés, déchets et bouts de ficelles, collés parfois réhaussés d'une touche de crayon à papier, de couleur, de feutre, d'aquarelle. Ils sont comme des notes, des brèves quotidiennes, les traces minutieuses d' une écriture de secrets (de polichinelle). Petits formats réalisés avec le minimum de moyens, ce sont des œuvres de petits espaces ou de multiples déplacements.

Présentés soit sous forme de carnets, soit sur des tables obligeant le visiteur à « toucher du regard », à se rapprocher, peut-être à s'approcher du geste minimal et rapide de l'artiste, soit sous cadres.

Poteaux d'angle
Transformations

nov-déc 2016

Atelier Trois
Transformations

01/12/2016 - 28/02/2017

Anse du Pharo
Oeuvres Vives

27/05/2017 - 28/05/2017

Artmandat - Le garage - Topic
Cibles/targets

17/06/2017 - 26/08/2017

Credo par G.D.
Credo par T.A.
Château des Soeurs
...des longues épines de givre

résidence 10/2019 

https://www.yumpu.com/fr/document/read/63441220/chateau-des-soeurs

6742cbe268a36455b0c2d0a6993a9f5c.jpg
46.png
42.png
57.png
galerie du tableau
les maux bleus

17/02 au 29/02 2020

Marseille

IMG_0152.JPG
IMG_0164.JPG
IMG_0128.JPG
IMG_0184.JPG
IMG_0194.JPG
IMG_0122.JPG
chez quelqu'1
Bijoux pour H
14/09 au 03/10/2020

Marseille

YEBH6177.JPG
DCZC0407.JPG
La transversale
Lycée Alain Fournier
Croisures et Souvenances

01/12/2021 au 17/01/2022

Bourges

IMG_8854 copy.jpg